IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)

Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Microsoft 365 sera doté d'expériences d'intelligence artificielle intégrées en mode natif,
Qui prédisent, recherchent et suggèrent les informations

Le , par Bruno

52PARTAGES

5  0 
Andrea Eoanou, responsable principal du marketing produit chez Microsoft, a annoncé le 2 novembre sur le site de Microsoft les nouvelles fonctinnalités sur Office 365. « Aujourd'hui, nous annonçons Context IQ, notre ensemble d'expériences IA intégrées nativement dans Microsoft 365 qui prédisent, recherchent et suggèrent les informations dont les gens ont besoin, directement dans le flux de leur travail », a déclaré Andrea Eoanou.

Microsoft 365 est constitué de la suite Office (Word, Excel, PowerPoint, Outlook, OneNote, Publisher et Access), ainsi que d'un ensemble de services en ligne tels que OneDrive, Exchange Online, SharePoint Online, Teams et Yammer. La suite Office permet le travail en mode déconnecté à l'instar d'une suite perpétuelle, ce qui la distingue de Office Online, qui s'utilise depuis un navigateur Web. Office 365 désigne donc un abonnement à la dernière version de Microsoft Office et à un ensemble de services Cloud. La première expérience à être transformée par Context IQ est Microsoft Editor. L'éditeur aide à écrire en toute confiance, en corrigeant la grammaire et l'orthographe dans les documents, les courriels et sur le Web. Désormais, Context IQ fait passer Editor à un autre niveau. Voici, ci-dessous, quelques avantages de l'assistance prédictive qu'offre Editor avec Context IQ :


lorsque vous devez joindre, insérer ou partager un fichier avec des collègues, Editor suggère un fichier ou un document pertinent en fonction de sujets similaires ou parce que vous les avez créés ou travaillés auparavant ;
lorsque vous essayez de programmer une réunion dans un e-mail Outlook, Editor reconnaît cet effort et recommande des moments où tout le monde est disponible, ce qui vous permet de gagner du temps et de changer de contexte ;
lorsque vous marquez des collègues dans un fichier à l'aide du symbole @ dans un commentaire ou un e-mail, Editor recommande des personnes potentielles à marquer en fonction des collègues avec lesquels vous travaillez actuellement ou des parties prenantes que vous avez précédemment marquées pour des révisions de documents ;
lorsque vous collaborez sur une opportunité de vente et que vous avez besoin d'extraire des données Dynamics, Editor vous suggère des informations Dynamics 365 connexes en tant que composant de la boucle, ce qui vous permet de les mettre à jour et d'agir en conséquence dans le cadre de votre travail ;
lorsque vous saisissez des données ou des objets au fur et à mesure que vous écrivez, Editor suggère des informations telles qu'un numéro de voyageur fréquent lorsque vous réservez un vol en ligne ou un message de vente lorsque vous collaborez dans Teams.

Office 365 : la puissance de l'IA

La recherche de fichiers est le premier obstacle au travail hybride

Avant même que la plupart des employés ne soient renvoyés chez eux pour travailler au début de 2020, les gens avaient du mal à jongler entre plusieurs tâches et projets. L'employé moyen est confronté à 56 interruptions par jour et passe environ deux heures par jour à se remettre de ces distractions. Les interruptions perturbent le flux de travail et peuvent être externes (un collègue vous envoie un rapport par courriel) ou internes (la recherche d'informations ou de fichiers pour les inclure dans un document que vous êtes en train d'écrire).

Selon une étude récente menée auprès de 1 000 employés de bureau américains par le cabinet d'études de marché Wakefield Research et la société d'analyse de données Elastic, près d'un employé de bureau sur cinq a classé la recherche des fichiers dont il a besoin comme le principal obstacle au travail à distance. 54 % d'entre eux ont déclaré perdre du temps à chercher des fichiers dans des systèmes de classement en ligne. Microsoft Editor avec Context IQ accélère le travail et minimise ces recherches perturbatrices.

Une partie de Context IQ est similaire aux fonctionnalités alimentées par Cortana annoncées précédemment, comme le service Microsoft Scheduler (anciennement Calendar.help). Mais Context IQ s'appuie également sur le Microsoft Graph pour déterminer les connexions pertinentes relatives aux utilisateurs individuels.

Microsoft Loop : réfléchir, planifier, créer ensemble

Aujourd'hui, l’entreprise introduit Microsoft Loop, une nouvelle application qui combine un canevas puissant et flexible avec des composants portables qui se déplacent librement et restent synchronisés entre les applications, permettant ainsi aux équipes de réfléchir, de planifier et de créer ensemble.

De nouveaux composants sont également ajoutés à Loop pour faciliter les flux de travail en entreprise, en commençant par les enregistrements Dynamics 365. Au-delà de ces composants, les développeurs d'applications tierces seront également en mesure de construire des composants Loop en étendant leurs applications d'extensions de messages existantes et leurs intégrations de connecteurs Microsoft Graph avec des investissements minimes. Nous partagerons des détails plus spécifiques à ce sujet lors de notre conférence de développeurs, Microsoft Build, l'année prochaine.

Au cours des 18 derniers mois, le monde a changé et des adaptations étaient nécessaires. Les écoles sont passées à des cours uniquement en ligne, les entreprises se sont perfectionnées dans le domaine du commerce électronique et les sociétés ont embauché une nouvelle génération de diplômés qui n'ont rencontré leurs équipes qu'à travers un écran.


En outre, les communications sont passées aux réunions et au chat en ligne, et le contenu numérique a explosé, dépassant les types de documents traditionnels pour s'étendre à des espaces plus fluides et dynamiques. De nouveaux types de contenus, de formats et de canaux ont exigé des outils plus souples, plus puissants et plus fluides pour permettre à chacun de délivrer un message plus percutant et de collaborer à son propre rythme. Word, Excel, PowerPoint et Microsoft Outlook ont été améliorés, avec l'intégration de Microsoft Teams et l'IA en cloud sur le Web, les ordinateurs de bureau et les mobiles. Cependant, Microsoft choisis de réimaginer Office en ajoutant l'IA à son application.

Le 19 août, Jared Spataro, vice-président d'entreprise pour Microsoft 365, a annoncé sur le site de Microsoft une augmentation des prix pour Office 365, « Nous annonçons aujourd'hui des modifications de notre tarification commerciale pour Microsoft 365, la première mise à jour substantielle depuis le lancement d'Office 365 il y a dix ans. Cette nouvelle tarification reflète la valeur ajoutée que nous avons apportée à nos clients au cours des dix dernières années », a déclaré Jared Spataro.

Le 21 avril 2020, les offres pour particuliers et TPE/PME d'Office 365 ont été renommées Microsoft 365 afin de mettre l'accent sur les fonctionnalités et services de productivité extérieurs à la suite Office. La désignation Office 365 est cependant toujours utilisée sur les offres destinées aux établissements scolaires, et sur certaines pour les entreprises. Alors que les dirigeants du monde entier cherchent à donner à leurs collaborateurs les moyens d'évoluer vers un monde du travail plus flexible et hybride, il est clair que chaque organisation aura besoin d'un nouveau modèle opérationnel pour les personnes, les lieux et les processus.

« Nous annonçons aujourd'hui des modifications de notre tarification commerciale pour Microsoft 365, la première mise à jour substantielle depuis le lancement d'Office 365 il y a dix ans. Cette nouvelle tarification reflète la valeur ajoutée que nous avons apportée à nos clients au cours des dix dernières années », a déclaré Jared Spataro.

Plus tôt le mois dernier, dans une circulaire relative à la doctrine d’utilisation du cloud computing par l’État adressée aux secrétaires généraux des ministères, Nadi Bou Hanna, Directeur interministériel du numérique, a estimé qu'Office 365 n'est pas conforme à la directive « Cloud au centre ». Pour mémoire, avec cette doctrine, le cloud devient dorénavant le mode d’hébergement et de production par défaut des services numériques de l’État français, pour tout nouveau produit numérique et pour les produits connaissant une évolution substantielle.

La stratégie « Cloud au Centre » encourage donc toutes les administrations à migrer vers le cloud mais en précise le contexte ; ce cloud peut être un « cloud interne » maîtrisé par l’État pour les applications sensibles et les données à diffusion restreinte, ou encore un « cloud de confiance » (cloud certifié SecNumCloud et opéré par une entité européenne). Bien entendu, les offres cloud génériques des hyperscalers ne sont pas interdites mais leur usage est restreint « à l’hébergement de données non sensibles et aux services non essentiels au fonctionnement des administrations… ».

Ainsi, dans une circulaire aux secrétaires généraux des ministères, Nadi Bou Hanna, Directeur interministériel du numérique, a estimé que Microsoft 365 n'est pas conforme à la directive Cloud au centre. Une conclusion plutôt logique étant donné que, bien que les services Microsoft 365 sont opérés sur des datacenters Microsoft situés en France, ils ne sont pas immunisés contre les réglementations extracommunautaires. Et d'indiquer que : « certaines administrations étudient l’opportunité de recourir à l’offre Office 365, proposée par Microsoft sur ses propres infrastructures cloud (Azure), en remplacement des solutions bureautiques et de messagerie (MS Exchange notamment) déployées sur les serveurs de l’État. »

Source : Microsoft

Et vous ?

Selon vous, l'ajout de l'IA à Office 365 est-il une bonne ou une mauvaise chose ?

Quelle amélioration attendez-vous de voir sur office 365 ?

Voir aussi :

Microsoft confirme la fin du support d'Office 2011 pour Mac et recommande à ses utilisateurs de migrer vers Office 2016 ou Office 365

Microsoft annonce des nouveaux tarifs pour Office 365 à partir du 1er mars 2022, également l'ajout des fonctionnalités de téléconférence

La DINUM estime que Microsoft 365 n'est pas conforme à la stratégie « Cloud au centre » de l'État Français, dans une circulaire adressée aux secrétaires généraux des ministères

Microsoft confirme la fin du support d'Office 2011 pour Mac et recommande à ses utilisateurs de migrer vers Office 2016 ou Office 365

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de ec
Membre averti https://www.developpez.com
Le 09/11/2021 à 9:55
Ce type de fonctionnalité apparait très séduisant, mais il enferme dans le "déjà fait". Certes ce "déjà fait" peut-être pertinent pour des solutions administratives, mais pas pour innover.
0  0 
Avatar de blbird
Membre chevronné https://www.developpez.com
Le 10/11/2021 à 15:30
Comme trop souvent, je ne vois pas en quoi c'est de l'IA pour ma part, terme qui semble purement marketing ici.

J'ai cru vois un tarif de 4,5€ / mois / utilisateur pour ces fonctionnalités, à ajouter à l'abonnement O365 (je ne trouve plus le lien, à prendre avec des pincettes). Ce serait juste énorme pour vraiment pas grand chose.
0  0