IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)

Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

RGPD : les utilisateurs s'indignent de l'annonce par Microsoft du retrait des connecteurs Office 365 dans Teams
Une décision prise par l'entreprise pour éviter les accusations antitrust de l'UE

Le , par Stéphane le calme

1PARTAGES

9  0 
Microsoft a récemment pris une décision qui a secoué certaines entreprises : la suppression des connecteurs Office 365 au sein de Microsoft Teams. Avec seulement quelques mois de préavis, ces connecteurs et webhooks seront coupés. Cette décision a été prise pour éviter les accusations antitrust de l'UE, qui enquête sur la vente liée d'Office et de Teams par Microsoft depuis une plainte déposée en 2020 par Slack, l'application de messagerie concurrente de l'espace de travail appartenant à Salesforce. Cependant, cette dissociation pourrait ne pas suffire à éviter les accusations de l'UE en matière d'ententes et d'abus de position dominante.

Microsoft a mis certaines entreprises dans l'embarras après avoir confirmé que les connecteurs Office 365 au sein de Teams seraient supprimés avec un préavis de quelques mois seulement.

Les connecteurs et les webhooks sont utilisés pour intégrer des flux de travail dans un canal Teams. Par exemple, les utilisateurs peuvent les utiliser pour publier une mise à jour dans un flux de discussion. Cela signifie que vous pouvez lire du contenu et des mises à jour de services directement dans un canal Teams qui provient d'une plateforme de billetterie ou d'une notification d'un système CI/CD.

C'est le genre de colle dont dépendent les entreprises pour faire communiquer différents systèmes. Ou du moins, c'était le cas. À partir du 15 août 2024, Microsoft bloquera toute création de connecteur sur le cloud. À partir du 1er octobre 2024, tous les connecteurs de tous les cloud cesseront de fonctionner.

Microsoft est resté un peu vague sur les raisons exactes de cette décision. Il recommande aux utilisateurs de passer aux flux de travail Power Automate pour « s'assurer que vos intégrations sont construites sur une architecture qui peut évoluer avec les besoins de votre entreprise et fournir une sécurité maximale de vos informations » :

Citation Envoyé par Microsoft
Pourquoi retirons-nous les connecteurs Office 365 ?

À partir du 15 août 2024, nous retirerons la fonctionnalité des connecteurs Office 365 de Microsoft Teams. Nous recommandons les flux de travail Power Automate comme solution pour relayer les informations dans et hors de Teams de manière évolutive, flexible et sécurisée.

Les flux de travail Power Automate offrent non seulement un catalogue de connecteurs Office beaucoup plus vaste (voir tous les connecteurs), mais garantissent également que vos intégrations sont construites sur une architecture capable d'évoluer avec les besoins de votre entreprise et de fournir une sécurité maximale de vos informations. Ces changements s'inscrivent dans le cadre de l'initiative Microsoft Secure Future et de la priorité que nous accordons à l'échelle de l'entreprise à la protection de nos clients contre les cybermenaces. Les utilisateurs qui utilisent actuellement les connecteurs Office 365 doivent passer à Power Automate pour maintenir le bon fonctionnement de leurs services.
L'entreprise indique également comment passer des connecteurs Office 365 à Workflows

Si vous utilisez actuellement des connecteurs Office 365 dans Microsoft Teams, vous devrez migrer vos connecteurs Office existants vers Workflows avant les dates de retrait correspondantes indiquées ci-dessus. Pour ce faire, suivez les étapes suivantes :

  • 1. Accédez à l'application Workflows dans Teams et cliquez sur l'onglet "Créer". Choisissez le type de flux de travail que vous souhaitez à partir d'un modèle ou à partir de zéro :
    • Si vous choisissez de créer à partir d'un modèle, vous pouvez parcourir ou rechercher des modèles de flux de travail qui correspondent aux fonctionnalités de vos connecteurs Office. Par exemple, si vous utilisez le connecteur Trello, vous pouvez trouver des modèles pour créer des cartes, mettre à jour des listes ou publier des messages basés sur des actions Trello.
    • Si vous choisissez de créer un modèle à partir de zéro, vous pouvez sélectionner le déclencheur et l'action pour votre flux de travail. Vous pouvez utiliser la plupart des services que vous avez utilisés avec vos connecteurs Office 365 ou en explorer de nouveaux parmi les centaines de connecteurs Office disponibles dans Power Automate. Une fois que vous avez créé votre flux de travail, vous le nommez et ajoutez une description. Vous pouvez également le tester, le partager ou le modifier à tout moment à partir de l'onglet "Mes flux".
  • 2. Ouvrez l'application Workflows dans le chat ou le canal en faisant un clic droit sur la conversation ou en cliquant sur Plus d'options (...). À partir de là, vous pouvez également parcourir une liste de modèles spécifiques au contexte du chat ou du canal qui correspondent aux fonctionnalités de vos connecteurs Office actuels.


Pourquoi Microsoft procède à un tel changement ?

Fin août 2023, un mois après que la Commission européenne a lancé une enquête sur la vente liée d'Office et de Teams par Microsoft, à la suite d'une plainte déposée en 2020 par Slack, Microsoft a annoncé qu'il allait dissocier son application de chat et de vidéo Teams de son produit Office et faciliter le fonctionnement des produits concurrents avec son logiciel.

Teams, qui a été ajouté gratuitement à Office 365 en 2017, a ensuite remplacé Skype for Business et est devenu populaire pendant la pandémie en partie grâce à ses vidéoconférences. Les rivaux, cependant, ont déclaré que l'emballage des produits ensemble donne à Microsoft un avantage injuste. L'entreprise a commencé à vendre les deux produits séparément dans l'UE et en Suisse le 1er octobre de l'année dernière.

« Aujourd'hui, nous annonçons des changements proactifs qui, nous l'espérons, commenceront à répondre à ces préoccupations de manière significative, même si l'enquête de la Commission européenne se poursuit et que nous coopérons avec elle », a déclaré Nanna-Louise Linde, vice-présidente de Microsoft pour les affaires gouvernementales européennes. Selon elle, les changements visent à répondre à deux préoccupations de l'UE : « les clients devraient pouvoir choisir une suite professionnelle sans Teams à un prix inférieur à celui des suites incluant Teams, et nous devrions faire davantage pour faciliter l'interopérabilité entre les solutions de communication et de collaboration concurrentes et les suites Microsoft 365 et Office 365 ».

Les entreprises clientes de Microsoft, qui représentent la majeure partie des activités commerciales de l'entreprise en Europe, seront autorisées à passer à une version d'Office excluant Teams à un prix inférieur de 2 euros par mois par rapport à Teams. Les nouvelles entreprises clientes peuvent acheter Teams de manière autonome et séparée pour 5 euros par mois.

Mais ses rivaux ont déclaré qu'il devrait en faire plus pour éviter une éventuelle amende antitrust de l'Union européenne.


La réaction du public

Les utilisateurs n'ont pas apprécié la nouvelle. Les commentaires sur le billet de l'entreprise ont dépassé la barre des 100 et sont généralement négatifs, certains décrivant les plans comme « une prise d'argent avide » et d'autres réagissant avec perplexité à la décision de Microsoft :

« Microsoft ne tire-t-il pas les leçons des délais de transition insuffisants ? Vous avez donné trois mois aux utilisateurs, dont deux pendant la période de pointe des fêtes de fin d'année où de nombreux employés seront en congé annuel pendant une partie de cette période, pour déplacer les intégrations de services du format connecteur vers quelque chose qu'ils n'ont peut-être même jamais regardé. Pourquoi ? »

« Honnêtement, cela ressemble à une tentative d'accaparement d'argent, nous forçant à remplacer des intégrations sur lesquelles nous comptons depuis des années dans le cadre de nos licences M365 par d'autres qui nécessitent une nouvelle licence premium. Pouvons-nous au moins supposer que les emails entrants resteront les mêmes, étant donné qu'ils ont leur propre configuration dans le menu des canaux (même s'ils sont appelés Email Connector dans l'historique des activités) ? Faire un changement aussi important dans un délai aussi court pendant les mois d'été montre un manque total de compréhension des clients européens. Et pour votre information, les liens des modèles pointent tous vers votre environnement Power Platform, aucun d'entre nous n'y aura accès ».

Sur les réseaux sociaux, les utilisateurs ne décolèrent pas. L'un d'eux, qui utilise des flux RSS et des webhooks pour envoyer des notifications CI/CD aux canaux, est d'accord avec les commentaires selon lesquels le changement est une « PITA [ndlr. pain in the arse] sans aucun avantage pour le client » et a noté que les quelques mois de préavis donnés n'étaient pas suffisant.

Un autre a déclaré : « Nous sommes déjà touchés depuis qu'ils ont décidé, dans leur infinie sagesse, d'inclure un SPAM sur chaque message envoyé à un webhook pour nous dire que le webhook va cesser de fonctionner. La note urgente de ce SPAM le fait paraître plus important que le message auquel il est annexé ».

Et d'ajouter « Nous utilisons des webhooks dans plusieurs canaux Teams afin que, par exemple, notre système de surveillance puisse envoyer une alerte à l'équipe concernée pour qu'elle règle un problème. Ou que notre système de billetterie affiche 'Hé, il y a un nouveau billet dans votre file d'attente : $subject'. Je compte au moins 60 messages via des webhooks depuis que ce changement a commencé à nous affecter et chacun d'entre eux contient le même spam à la fin ».

Source : Microsoft

Et vous ?

Que pensez-vous de cette décision de Microsoft ? Est-elle suffisante, selon vous, pour mettre un terme à l'enquête de la Commission européenne ?
Êtes-vous un utilisateur de cette solution ? Si oui, comment vous affecte ce choix de Microsoft ?
Quelles alternatives pouvez-vous recommander ?
Dans le cas d'espèce, le RGPD sert-il ou non les utilisateurs ? Dans quelle mesure ?

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-nous-la !

Avatar de weed
Membre chevronné https://www.developpez.com
Le 10/07/2024 à 13:06
Citation Envoyé par Stéphane le calme Voir le message
Dans le cas d'espèce, le RGPD sert-il ou non les utilisateurs ? Dans quelle mesure ?
Les règles anti-trust sont avant tout destiné aux entreprises concurrentes afin d'essayer d'avoir une certaine égalité de la concurrence d'avoir de la visibilité par rapport à l'entreprise en position (archi) dominante.

Citation Envoyé par Stéphane le calme Voir le message
Êtes-vous un utilisateur de cette solution ? Si oui, comment vous affecte ce choix de Microsoft ?
Aucune pour le moment chez mon client mais je n'y crois pas trop. J'ai l'impression qu'ils sont très pro MS. Je pense que la mesure va peut être bénéfique pour des plus petites entreprises

Citation Envoyé par Stéphane le calme Voir le message
Quelles alternatives pouvez-vous recommander ?
Tout dépend du besoin bien entendu, tout le monde n'a pas besoin de l'écosystème complet de Microsoft comme par exemple avoir le calendrier à la fois sur le client mail (Outlook) et la fois sur le logiciel de messagerie instantanée (Teams, ...)
Malheureusement je n'ai pas trop de visibilité à cause notamment de la sur-visibilité de Teams empéchant la concurrence d'être visible justement.
Je dirais Slaks, ou sinon l'entreprise Allemande NextCloud avec son appli NextCloud Talk
0  0